La Saint-Nicolas, une fête très appréciée des enfants !

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. En effet, cette journée est un peu particulière car nous fêtons la Saint-Nicolas ! Or, dans certaines régions de France et pays d’Europe, la Saint-Nicolas est une fête très importante que les enfants adorent. Et chez Quizotrésor®, tout ce que les enfants adorent, on vous en parle ! Trop souvent assimilée à Noël, cette fête est pourtant différente. Voici donc quelques explications afin de mieux comprendre ce qu’est la Saint-Nicolas.

Aujourd'hui c'est la Saint-Nicolas, une fête très appréciée des enfants !Qui est Saint-Nicolas, le saint préféré des enfants ?

Saint-Nicolas est né à la fin du IIIème siècle, au sud de l’actuelle Turquie. Et il n’est pas Saint pour rien puisqu’il a, entre autre, ressuscité trois enfants, tués par un boucher sanguinaire. Et depuis, Saint-Nicolas est tout naturellement le Saint protecteur des enfants !

Il est représenté avec une longue barbe blanche, manteau et mitre rouges, crosse dorée. La barbe et le manteau vous font penser à quelqu’un ? On y reviendra…Il est également représenté sur un cheval blanc ou sur un âne, selon les pays.

Où et comment fête-t-on la Saint-Nicolas ?

La Saint-Nicolas est fêtée dans plusieurs pays européens, principalement en Europe Centrale et en Europe de l’Est : Belgique, Luxembourg, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Autriche, Hongrie, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie mais également en France ! En effet, dans les régions de l’Alsace, de la Lorraine, de la Franche-Comté et des Flandres, le 6 décembre est un jour très particulier. Mais cette fête n’a pas la même importance dans tout les pays et c’est en Hollande où elle est le plus célébrée.

Lors de cette fête, on célèbre la mort du Saint, qui revient tous les ans dans la nuit du 5 au 6 décembre pour gâter les enfants (sages évidemment !) avec des sucreries : pain d’épices et oranges en Alsace, spéculos en forme de Saint-Nicolas et chocolats en Belgique, clémentines et biscuits en Allemagne et noix, pommes et oranges en Autriche…

Le 5 au soir, les enfants mettent donc leurs chaussures ou chaussettes, accompagnées d’un bol d’eau ou de lait, d’une carotte et de morceaux de sucre (pour la monture du Saint), devant la porte de leur chambre ou sur le rebord de leur fenêtre. Au matin, tout a été bu et mangé pour laisser place aux friandises qui remplissent leurs souliers et qui sont le plus souvent accompagnées de petits cadeaux.

Selon les pays, la distribution des cadeaux est accompagnée par différentes manifestations et coutumes locales comme le défilé des géants en France et en Belgique, un défilé nocturne en Suisse… En Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, la Saint-Nicolas se fête deux semaines avant le 6 décembre. Saint-Nicolas arrive d’Espagne par bateau deux semaines avant l’anniversaire de sa mort et remplit tous les soirs  les chaussures et chaussettes des enfants.

Le père Fouettard : la terreur des enfants

Mais Saint-Nicolas ne vient jamais seul ! Il est le plus souvent accompagné de son assistant : le père Fouettard, qui punit les enfants qui n’ont pas été sages par des coups de fouets, selon la tradition, mais il se contente finalement de déposer dans leurs souliers un petit bâton, du charbon ou des betteraves.

Selon les pays et les régions, le père Fouettard est représenté de différentes manières : homme vêtu de noir avec une grosse barbe et dont le visage est recouvert de suie, peau noire et vêtements colorés aux Pays-Bas et en Belgique où il est appelé « Zwarte Piet », petit homme vêtu de vêtements sombres et dont le visage est caché par une grande capuche et dont le nom est « Housecker » au Luxembourg, vieille sorcière en Franche-Comté…

La Saint-Nicolas et Noël, deux fêtes différents mais toutes les deux adorées par les enfants !La Saint-Nicolas et Noël

Cette fête était également célébrée aux Etats-Unis, suite à l’importante vague d’immigration des Hollandais en Amérique du Nord au XVIIème siècle. Ils ont emporté avec eux le « Sinterklaas » (Saint-Nicolas), qui devient alors « Santa Claus ».

Cependant, dans ce pays chrétien, on décida de rapprocher cette fête, qui célèbre les enfants, avec celle de la naissance de Jésus : Noël. C’est comme cela que Saint-Nicolas s’est transformé en Père Noël. Il ne passe plus déposer de cadeaux dans la nuit du 5 au 6 décembre, mais pendant celle du 24 au 25 et ne s’habille plus avec ses apparats religieux puisqu’il troque sa crosse dorée avec un sucre d’orge et sa mitre avec un bonnet. Il s’est également débarrassé de son âne/cheval au profit des rennes volants (bien plus rapides !).

La suite, c’est une autre histoire, celle du Père Noël…

Mais malgré le grand succès du Père Noël, la Saint-Nicolas a su rester une fête incontournable de certains pays. On y célèbre alors ces deux fêtes, pour le plus grand plaisir des enfants, qui sont donc deux fois plus gâtés !

Alors si, aux alentours du 6 décembre,  votre enfant fête son anniversaire avec une chasse au trésor Quizotrésor®, n’hésitez pas à garnir son coffre de spéculos et de pain d’épices de la part de Saint-Nicolas !

Les commentaires sont fermés.