Le gâteau d’anniversaire au Japon

Nous avons reçu le témoignage de Yuka, dont le nom signifie « cœur généreux » : 祐香, une Japonaise installée en France depuis 20 ans. Cette petite fille de chocolatier nous explique quelle place ont les desserts dans ce beau pays, qui essaie depuis longtemps de trouver une place entre traditions et occidentalisation.

Yuka nous explique que traditionnellement, les Japonais n’ont pas l’habitude de manger des desserts. Elle, n’a pas vécu les débuts de la sur-occidentalisation du Japon, mais elle est de la génération suivante qui a vécu son enfance en pleine expansion économique. Ces grands évolutions sociétales ont aussi modifié les habitudes alimentaires des Japonais, et importé d’Occident le goûter : « Je me souviens de la publicité à la télévision pour le goûter, de Bunmeido, le magasin qui fabriquait des « Castella » ». Le Castella est un gâteau japonais populaire, fait de sucre, farine, œufs, et sirop de malt. Il a été importé par les missionnaires portugais à Nagasaki au XVIème siècle.

Le Castella, un gâteau portugais importé au Japon

Le Castella, un gâteau portugais importé au Japon au XVIème siècle

Les « gâteaux occidentaux »

Pour désigner tous ces mets sucrés occidentaux tels que le flan, les pâtisseries, les petits fours et le chocolat, les Japonais utilisent un mot qui signifie « gâteaux occidentaux ». Mais pour la petite Yuka, ces « gâteaux occidentaux » font partie du quotidien : « Je savais que j’avais de la chance d’avoir une mère qui a vécu à Tokyo dans une famille de chocolatier. J’avais le plaisir de manger les gâteaux et les pains de ma mère. Encore trop jeune, je ne pouvais pas comparer ma situation avec les autres, mais je sentais toujours que j’avais de la chance. »

Et les gâteaux d’anniversaire des enfants japonais aujourd’hui ?

Aujourd’hui, la mondialisation a changé bien des choses : « Je suis plus que ravie de voir tous les petits Japonais qui découvrent les gâteaux du monde. Ils fêtent leurs anniversaires avec un gâteau, qui n’existait pas auparavant. Mais les Japonais ont réussi à conserver leur préférence… »

Et cette préférence, c’est la fraise : « Quand vous demandez aux Français, quel est leur fruit préféré, ou bien, leur gâteau préféré, il y aura de multiples réponses […] Tandis que le fruit préféré des Japonais c’est la fraise. Si nous demandons aux enfants japonais de dessiner un gâteau d’anniversaire, ce sera un gâteau génois garni de crème fraîche, et décoré avec des fraises et de la crème fraîche. »

fraisier japonais

Sur ce gâteau est écrit  » おたんじょうび おめでとう « , qui signifie Bon anniversaire

Après avoir effectué une brève recherche, il s’avère que le gâteau d’anniversaire le plus populaire au Japon (et de loin !) est bien le « Fraisier à la japonaise ».

 La recette du Fraisier à la japonaise

Et après vous avoir fait saliver… Voici la recette de ce gâteau d’anniversaire si cher aux Japonais !

Pour 8 personnes

Ingrédients

Génoise
- 4 œufs
- 120 gr de sucre
- 120 gr de farine tamisée
- 60 gr de beurre doux fondu

Sirop
- 100 gr de sucre
- 140 ml d’eau

Chantilly
- 400 ml de crème liquide entière (crème fleurette)
- 55 gr de sucre glace

- Fraises (environ 2 barquettes)

Recette

Préchauffer le four à 180°.

Sirop :
Mettre le sucre et l’eau dans une casserole. Faire chauffer jusqu’à ébullition puis laisser refroidir.

Génoise :
Au bain marie, battre les œufs entier avec le sucre incorporé petit à petit.
Il faut que la pâte s’épaississe.
Lorsqu’elle est assez ferme, incorporer délicatement la farine tamisée tout en mélangeant la pâte.
Lorsque la farine est bien incorporée, ajouter le beurre fondu (il ne doit pas être trop chaud) et mélanger.
Verser la pâte dans un moule préalablement beurré et enfourner pour environ 20 min.
Lorsque la génoise est cuite, la sortir du four et la laisser refroidir à température ambiante.

La chantilly :
Mettre des glaçons dans un premier saladier puis un deuxième saladier sur les glaçons.
Mettre la crème et le sucre glace dans le deuxième saladier.
Fouetter jusqu’à ce que la crème soit ferme.

Le montage :
Couper la génoise en deux dans l’épaisseur puis badigeonner chaque morceau de sirop.
Sur l’une des génoise, mettre une couche de chantilly, une couche de rondelles de fraises puis encore une couche de chantilly.
Recouvrir de la deuxième génoise.
Finaliser en recouvrant le gâteau de chantilly et en le décorant de fraises entières.

戴きます (Bon appétit) !

Les commentaires sont fermés.