16h30 – C’est l’heure du goûter d’anniversaire !

Il est 16h30, l’heure de vérité a sonné : votre gâteau va-t-il plaire ? Vous qui avez sué sang et eau dans la cuisine à confectionner ce magnifique gâteau, arriverez vous à satisfaire ces petits monstres affamés ? S’ils n’aiment pas, comment ferez-vous ? Trop de questions, trop de suspens, allez courage on emmène le gâteau sur la table d’anniversaire …

Vient le moment du goûter d'anniversaire des enfantsLe goûter d’anniversaire : votre gâteau plaira-t-il ?

… Mince ! Un peu plus et vous omettiez de disposer dessus les bougies d’anniversaire. « Combien dois-je en mettre déjà ? » avec tout ce stress vous en oubliez presque l’âge de votre enfant. Vous vous sentez comme un chef qui attend avec peur le jugement des critiques gastronomiques.

Allez, c’est parti : « Joyeux anniversaire ! Joyeux anniversaire… » Vous chantez tous en chœur devant le gâteau illuminé. Un fois le vœu fait et les bougies soufflées tant bien que mal, vous entendez un tant redouté « J’aime pas le chocolat ». Et mince ! De toute manière il en faut toujours un, un difficile qui n’aime rien. A cet âge là il y en a beaucoup !

Vous réfléchissez à un plan B… « Non je ne peux quand même pas ne lui faire manger que des bonbons, ses parents vont être furax » pensez-vous. Après avoir fouillé dans vos placards vous trouvez un paquet de gâteau, ça fera illusion : quelques gâteaux sur une jolie assiette et le tour est joué. Ça ne fait pas très anniversaire mais tant pis…

Ouf, tout le monde est content, le goûter peut reprendre sereinement et les enfants peuvent engloutir toutes les sucreries à disposition. Après tout, c’est l’occasion ou jamais !

Eviter les déconvenues lors du goûter d’anniversaire

Lors d’un anniversaire, pour éviter que des enfants n’aiment rien et se retrouvent avec trois bonbons dans leur assiette en guise de goûter, le mieux est de mettre un peu de tout sur la table, que ce soit pour les boissons ou les gâteaux.

Vous pouvez donc faire un assortiment de différents desserts, comme Bénédicte :

« Je mets plein de desserts bien variés sur la table pour être sûre que tout le monde mange un petit quelque chose. Et puis tant pis pour celui qui ne veut rien… Je ne suis pas du tout angoissée pour ça, il reste souvent plein de nourriture à la fin, dans le fond les enfants viennent pour autre chose que le goûter non ? »

La bonne idée, c’est d’accompagner le gâteau de crêpes. C’est vite fait et vous être sûr que tout le monde aimera !

Pour ce qui est des boissons, certains enfants n’aiment pas « les bulles » (sous entendu les boissons gazeuses), alors prévoyez le coup avec du jus de fruit ou du sirop.

Les commentaires sont fermés.