Les anniversaires d’enfants aux Pays-Bas

Connaissez-vous le chapeau d’anniversaire ? Non ? C’est normal, cette tradition vient tout droit des Pays-Bas ! Et ce n’est pas la seule qui entoure l’anniversaire des enfants hollandais pour qui cette fête est un jour très important qui n’est raté sous aucun prétexte ! Il se fête même plusieurs fois. Grâce à Teunie, une jeune étudiante hollandaise de 23 ans, découvrez comment se déroule une fête d’anniversaire aux Pays-Bas et comment, enfant, elle fêtait le sien, entourée de ses amis.

« Célébrer son anniversaire est très important aux Pays-Bas et particulièrement celui des enfants pour qui c’est un moment très spécial. Quand les enfants ont entre 1 et 4 ans, la plupart des gens le fêtent le jour même avec leur famille, les amis des parents ainsi que ceux des enfants. Quand les enfants ont entre 4 et 12 ans, ils vont à l’école appelée ‘Basisschool’. A cette période, leur anniversaire devient encore plus important qu’auparavant et ils font une fête spéciale avec leurs copains.

L’anniversaire des enfants à l’école

Le chapeau d'anniversaire - Pinterest ©

Le chapeau d’anniversaire – Pinterest ©

A l’école, les enfants dont c’est l’anniversaire se voient coiffés d’un chapeau fait en papier, confectionné spécialement pour l’occasion. Grâce à ce chapeau, tout le monde sait qui est ‘le roi de la journée’ ! Le professeur et les élèves chantent des chansons à l’enfant qui lui, se tient debout sur une chaise.

Nous chantons différentes chansons d’anniversaire. Il y a bien sûr le traditionnel ‘Happy birthday to you’, chanté en différentes langues (hollandais, anglais, français et allemand), mais également des chansons plus traditionnelles comme ‘Er is er één jarig hoera hoera’ et ‘Lang zal hij leven’.

L’enfant qui célèbre son anniversaire donne des friandises à tous ses camarades de classe et pendant la pause, il va voir tous les professeurs de son école pour leur donner également des friandises. En retour, les professeurs donnent à l’enfant une carte d’anniversaire sur laquelle est inscrit un vœu.

L’anniversaire des enfants en famille

Nous célébrons notre anniversaire en famille et parfois quelques amis se joignent également à la fête. La plupart du temps, l’anniversaire est fêté le jour même. Quand l’enfant a grandi et que l’anniversaire ‘tombe mal’ (un jour où peu de personnes peuvent venir), on s’arrange pour le fêter un week-end où tout le monde peut venir. Tout le monde apporte des cadeaux, joliment emballés dans du papier.

Là encore, l’enfant se met debout sur une chaise et les invités lui chantent des chansons. Puis vient le gâteau d’anniversaire, sur lequel sont plantées les bougies, qui seront soufflées après qu’un vœu ait été fait. Les gâteaux les plus appréciés pour fêter l’anniversaire sont la tarte aux pommes, le ‘cheesecake hollandais’ et la tarte à la crème fouettée. L’anniversaire se fait la plupart du temps à la maison et presque jamais dans les restaurants.

L’anniversaire des enfants avec leurs amis

« L’anniversaire fêté avec les copains a rarement lieu à la date exacte de l’anniversaire mais plutôt un jour pendant lequel les enfants n’ont pas cours l’après-midi. Les enfants n’invitent pas toute leur classe et souvent, les filles invitent des filles et les garçons invitent des garçons.

Des chansons sont chantées, on offre des cadeaux et bien sûr, on mange le gâteau. Quand les enfants sont jeunes, beaucoup n’aiment pas encore la tarte alors la plupart achètent un gâteau que l’enfant décore lui-même avec de la crème, du chocolat, des bonbons, des raisins où encore du réglisse.

Quand les enfants sont jeunes, plusieurs jeux sont organisés : chasse aux trésors, chaises musicales, “Zakdoekje leggen” (sorte de « Le facteur n’est pas passé »), “Snoephappen” (on met un bonbon dans un bol rempli d’eau et l’enfant doit essayer de sortir le bonbon de l’eau grâce à sa bouche).

Quand les enfants grandissent, il est coutume que les parents les emmènent à la piscine ou bien encore au bowling. Aujourd’hui, beaucoup les emmènent même au zoo, dans des parcs d’attraction ou au cinéma. A la fin de l’après-midi, l’enfant qui fête son anniversaire offre aux invités un sac rempli de chips, bonbons et parfois un petit jouet.

Mes anniversaires quand j’étais petite…

Quand j’étais petite, j’adorais fêter mon anniversaire, qui pour moi était un jour vraiment très spécial. Deux mois avant le jour J, je comptais les jours qui me séparaient de la date fatidique et parfois je faisais même un calendrier pour cette occasion.

Je cuisinais les tartes d’anniversaire avec ma mère, c’était un moment très agréable. Je voulais toujours en faire plusieurs différentes pour pouvoir toutes les goûter !

Mon jeu préféré lors des anniversaires que je fêtais avec mes amis était la chasse au trésor. Si j’aimais particulièrement ce jeu, c’est parce que mes parents passaient beaucoup de temps à l’organiser, dans la forêt qui jouxte ma maison. Et à chaque fois, les invités étaient ravis ! D’ailleurs, certains de mes petits camarades m‘en reparlent encore aujourd’hui. La seule chose que je détestais, c’est quand les autres enfants trouvaient le trésor avant moi. C’était mon anniversaire, alors forcément je voulais être celle qui trouve le trésor la première !

Chaque anniversaire auquel on était invité était une surprise. Personne ne prévenait de ce qu’on allait faire. Bien sûr, quand sur la carte d’invitation il était écrit « Amène ton maillot de bain », c’était plutôt évident qu’on allait aller à la piscine. Mais quand rien n’était indiqué, nous étions tous très excités de savoir ce qui allait ce passer et ce que nous allions faire !

Aujourd’hui, de plus en plus de parents laissent leurs enfants regarder la télévision ou jouer à des jeux de société pendant l’anniversaire. Je trouve ça vraiment triste car les anniversaires devraient être des jours spéciaux où les enfants devraient jouer et s’amuser ensemble plutôt que de rester devant des écrans ».

Un très grand merci à Teunie qui nous a fait découvrir avec enthousiasme un peu de son pays au travers des anniversaires des petits hollandais !

Les commentaires sont fermés.